20180401_PPRN du boulonnais_HISTORIQUE

Publié dans Plan de Prévention : le PPRn

 

Tout sur l'enquête publique de 2017, y compris nos réserves :

20170819 Lettre N°46 Conclusions motivées Enquête PPR

 

Lire également les documents proposés en préparation de l'enquête publique :

20170420_Plan de Protection des Risques Littoraux_Enquête publique

 

__________________________________________________________________________________________________

Le "porter à connaissance" concernant les zones soumises à aléa, sur lequel doivent dès maintenant s'appliquer les gestionnaires de l'urbanisme

 

La présentation faite par la DDTM le 28 juin 2016

le compte-rendu de la réunion de présentation, communiqué par la Préfecture :

Plusieurs remarques :

> nous n'avons pas encore obtenu communication des plans tels qu'ils avaient été affichés en réunion.

> Il n'a pas été répondu à notre courrier consécutif à cette première présentation 20160630_rappel anciennes lettres PPRN ,

> La réduction du risque, objectif de la reconstruction du perré, n'a pas été prise en compte dans l'actualisation des quantités de franchissement en cas de tempête, alors que c'était un objectif associé à l'autorisation administrative. (notre question n'a pas été rapportée dans le compte-rendu ci-dessus).

> L'alea "EROSION" n'a pas été retenu en tant que risque "littoral du boulonnais". Nous sommes surpris et en attendons une prochaine justification, car cette restriction n'est pas en oeuvre dans les autres départements littoraux. Il est connu de tous que "L'érosion d'aujourd'hui est la submersion de demain"

 

Nous attendons des wissantais qu'ils manifestent et s'associent à nous pour obtenir la prise en compte de ce qui précède, afin que la carte des risques puisse correspondre à la réalité du terrain, et ce AVANT le lancement de la phase "Consultations officielles".

Demander ultérieurement une révision du PPRN approuvé serait beaucoup plus compliqué, aléatoire, et coûteux pour tous. 

 

Il nous a été remis 2 intéressants documents explicatifs de la démarche. (ci-dessous).

 

 

 _________________________________________________

 

HISTORIQUE des précédents échanges

Cliquez ici pour lire la réponse enfin obtenue le 28 janvier 2015, et notre réponse du 25 février 2015.

Cliquez ici pour lire la réponse de la sous-préfecture en date du 12 décembre 2013, annonçant une réponse ultérieure.

Cliquez ici pour lire le courrier de commentaires que nous avions envoyé le 3 décembre 2013,

Cliquez ici pour lire le compte-rendu de réunion du 4 novembre 2013,

Nos commentaires après lecture du rapport DHI sur lequel se base le projet de PPRNL

 

 

  

Les dernières cartes d'alea 

Des réunions publiques seront organisées "prochainement" par la commune.

Pour lire l'annonce faite par le Préfet aux communes concernées : cliquez ici

Pour lire la note d'accompagnement pour "tout comprendre " : cliquez ici

Pour lire le rapport DHI 2013 dans son intégralité : 

Attention : ce rapport est établi sur la situation ACTUELLE de la digue ! Le projet communal n'est pas pris en compte.

Préparez vos questions, vous pourrez les poser lors de la réunion publique qui devrait être organisée prochainement par la commune.

 

 

Plan Communal de Sauvegarde

Malgré l'obligation légale, et le rappel du Préfet, les habitants n'ont pas encore eu communication de ce plan, comme le signalait déjà en 2011 le Comité départemental de la sécurité civile. Cliquez ici.

Informations sur les aléas de submersion marine à Wissant et leurs conséquences sur l'urbanisme

 18 juin 2012 Compte rendu de la première réunion d'information tenue par Monsieur le Sous-Préfet de Boulogne, à l'intention des Associations wissantaises.

Point à date sur les différents sujets en lien avec l'"érosion côtière" : le perré, la démolition des blockhaus, la dune d'Aval.

Cliquez ici pour lire l'invitation, et le compte-rendu (dans le même PdF).

  

03 mai 2012 Le Préfet du Pas-de-Calais répond favorablement à notre demande de concertation pour l'ensemble des projets et décisions concernant la commune de Wissant.

 

29 mars 2012 

Le PPR appliquable depuis 2001 a été abrogé le 13 septembre 2011.
Le processus de définition d'un nouveau PPRLittoral (applicable en 2014 ?) a été décrété par le Préfet dans le même arrêté.
 
Suite aux remarques de certains maires du littoral, de nouvelles cartes des riques d'immersion sont en cours d'élaboration par DHI, prenant en compte la bathymétrie (science de la mesure des profondeurs de l'océan pour déterminer la topographie du sol de la mer).
Ces cartes doivent être publiées en octobre 2012 et comme dit plus haut, nous serons présents lors des réunions de concertation et enquêtes publiques !
 

 

19 décembre 2011 Dans le cadre de l'élaboration du plan de prévention contre le risque d'invasion marine (PPRL), la commune de Tardinghen (qui partage les zones inondables avec Wissant), a pris l'initiative d'une identifiés dans le rapport "DHI" initial. demande de révision des

risques 

novembre 2011  2011 Dernière version rapport DHI

 

 

28 octobre 2011. Suite à la communication par le Préfet du Pas-de-Calais de l'arrêté du 13 septembre 2011, les dispositions du Plan de Prévention des Risques telles que prévues dans le document de mai 2011, sont maintenant applicables.

Ce qui signifie que les services instruisant les demandes de permis de construire peuvent maintenant reprendre les instructions bloquées jusque là !

 

26 juillet 2011 Pour accéder au document préfectoral contenant les prescriptions transitoires qui sont d'application depuis fin 2011dans le domaine de l'urbanisme, cliquez sur : carte agrandie pour la zone inondable, signification des codes couleurs et document complet détaillant les éventuelles conditions restrictives associées aux différentes zones .

Nombre d'habitations concernées 

à Wissant par les risques de franchissement de perré et de submersion marine. Curieusement le secteur du Bas-Moulin n'est pas correctement cartographié.

 

 

mai 2011. Une opportunité pour protéger la dune d'Aval ?

Le Préfet de Région propose aux Maires des communes concernées par les risques de submersion marine de déposer un dossier avec leurs projets de préventions des risques, pour lesquels des financements sont prévus et disponibles. Programme cofinancé par le FEDER, privilégiant les solutions innovantes de protection de cordon dunaire (cf. la dune d'Aval) et réensablement de plages.

Quel sera le Maître d'Ouvrage "pérenne, compétent techniquement et solide financièrement" qui en prendra la responsabilité ?

On fait un rêve : les élus locaux concernés (municipalités, Communauté de Commune,...) se mobilisent collectivement sur un dossier qui pourrait enfin sortir de... l'échouage...mais ce n'est pas gagné : aucun calendrier n'est proposé !

 
 

31 mars 2011. La réalité du risque de franchissement de perré.

Suite à la rencontre avec les services de l'Etat, nous avons appris en ce qui concerne Wissant, que :

- la hauteur d'eau atteint la cote 4m70 (en IGN 69) en marée d'équinoxe. Le coefficient de sécurité qui doit être appliqué est de 2 mètres, actuellement. (Xianta n'a pas atteint ce niveau cet hiver en Vendée...!)

- ce qui ferait 6m70, compte non tenu du réchauffement climatique, pour lequel les calculs sont encore en-cours.

Pour information la digue-promenade est à la cote 6m50. Le risque de franchissement n'est donc pas nul... Cela devrait avoir un impact sur la reconstruction de l'ouvrage !

Nous avons fait établir un relevé de quelques points significatifs, de 50 à 100m en arrière du perré : Voir la carte avec les localisations et leur élévation en IGN 69.

 

Février 2011. Le Plan de Prévention des Risques de submersion rapide.

Document présentant la démarche définie par l'État pour assurer la sécurité des personnes dans les zones exposées aux phénomènes brutaux de submersions rapides : submersions marines, inondations consécutives à des ruptures de digues et crues soudaines ou ruissellements en zone urbaine ou non.

Un an après la tempête Xynthia, le plan national submersions rapides vient d’être validé par le premier ministre, après une large concertation conduite de juillet 2010 à début février 2011.

Véritable feuille de route de l’Etat en matière de prévention des risques d’inondation, ce plan, doté d’un budget de 500 M€, comprend plus de 60 actions concrètes.

Ni la protection de la Dune d'Aval, ni la protection de la Dune du Chatelet, ni la rénovation complète de la digue promenade n'en font partie contrairement à ce que pouvait laisser espérer la réponse du Préfet de Région

 lorsque nous lui avons fait part de nos inquiétudes en août 2010.

La réponse en est que Wissant ne répond pas aux critères des risques associés à une "digue" (protection des habitations situées en arrière et à un niveau inférieur) mais à ceux associés aux risques de franchissement de perré.