Il y a quelque temps, je rentrais dans une maison inhabitée et fus saisi par son atmosphère réfrigérée.

           Inquiet, je pénètre dans le séjour et aperçois une fenêtre grande ouverte ! Je la ferme aussitôt et constate après quelques heures que la température s’est réchauffée . . .

           Même constat et même réaction pour mettre fin à la perte de sable de l’estran de la baie de Wissant :

           Les courants maritimes de la Manche, au cours de la marée montante, accélèrent leur course en s’engouffrant dans le détroit du Pas de Calais et lessivent, à marée haute,  la base des dunes implantées entre le Gris-Nez et Wissant, au point que, à marée haute, les jours de tempête, le courant lèche la digue à une vitesse de 2 nœuds et prend une teinte orange après avoir lessivé les argiles oranges qui se sont déposées par strates au cours de la création des dunes, comme se sont développées encore antérieurement les forêts qui se sont transformées en strates de tourbe, encore visibles sur l’estran à 1km à l’ouest de Wissant,mais déjà amplement arrachées par les tempêtes depuis 10 ans  ! 

           Remède : rehausser le Banc à la Ligne par des enrochements qui rejoindraient le cap Gris-Nez pour faire barrage aux courants de la marée montante qui érodent la plage depuis le Gris-Nez jusqu’à Wissant : Les enrochements de carrières de Marquise ne sont pas loin et ne couteront pas plus cher que le réensablement suggéré de la plage de Wissant qui sera à renouveler tous les 5 ans. 

           En décembre 2014, les Amis de Wissant ont diffusé l’étude (cliquez sur le lien) EGIS de mars 2014 : « Etude de faisabilité pour le réensablement de la partie centrale de la baie de Wissant ». L’auteur, Guillaume GHESQUIERE, en page 65, §3.4, envisage de « rehausser le Banc à la Ligne, ainsi que d’élargir et/ou allonger son emprise »

           Pourquoi se refuser d’approfondir cette solution qui présente l’avantage de casser l’énergie des courants et de la houle amplifiée au travers du Gris-Nez quand les flots de la Manche se précipitent dans la Mer du Nord à marée montante ? 

Stéphane Blondé

____________________________________________________________________

commentaire de notre Association : cette option a-t'elle été effectivement envisagée lors du projet de ré ensablement massif de 2018 ?