Baiedewissant2

Présentation de l'association "Amis de la baie de Wissant"

Amoureux de la Baie de Wissant,

Vous êtes passionnément attaché à ce territoire niché entre les deux caps, à cette plage de sable fin, à cet arrière-pays vivant et verdoyant.

Vous appréciez sa qualité de vie, son histoire, sa population,

Vous partagez l’esprit familial, convivial et sportif de ce lieu,

Vous souhaitez protéger cette Perle d’Opale...

20180216_Razzia sur le sable

Très intéressant article du journal "Les Echos" sur cette ressource naturelle...Cliquez ici

20180201_Erosion dunaire = glissement de terrain !

Érosion du littoral : mieux indemniser les propriétaires expropriés

Jeudi 1 février 2018 à 18:22 - Mis à jour le jeudi 1 février 2018 à 20:11Par Mikaël RoparzFrance Bleu ArmoriqueFrance Bleu Normandie (Calvados - Orne)France Bleu La Rochelle,France Bleu Loire Océan et France Bleu

Mieux indemniser les propriétaires expulsés à cause des inondations et submersions marines, c’est l’idée d’un député des Landes. Un texte est en préparation pour ce début d'année 2018.

L’emblématique immeuble du Signal à Soulac-sur-Mer en Gironde
L’emblématique immeuble du Signal à Soulac-sur-Mer en Gironde © Maxppp - Laurent Theillet

Les images ont marqué les esprits en Gironde. Celles du Signal, l’emblématique immeuble de Soulac-sur-Mer.
Le bâtiment rectangulaire était à 200 mètres du rivage en 1967.  Aujourd’hui, l’océan lui grignote les pieds. La dune est prête à s’effondrer.
En 2014, les propriétaires ont dû être évacués par arrêté préfectoral. Et depuis, ils n’ont toujours pas été indemnisés, malgré leur très forte mobilisation. 

20180128_Erosion et urbanisme_Les sénateurs s'y mettent !

Le Sénat entamera le 30 janvier l’examen de la nouvelle proposition de loi relative au développement durable des territoires littoraux.

20180127_Drone Littoral_Tempêtes hivernales : de Dunkerque à Merlimont, retour en image sur les conséquences de ces coups de vents

20180113_Lettre N°53_Erosion, PPR, etc...

Avec le renouvellement de nos vœux, nous vous proposons un point à date sur les différents sujets d'actualité dans la baie de Wissant.

1 - Erosion,  recul du trait de cote.
Pour relire notre dernier article, avec les photos les plus récentes de l'érosion de la Dune d'Aval et de la Dune d'amont, cliquez ici

Monsieur Nadaud, Directeur de la Direction Départementale des Territoires et de la Mer a été interwievé par FR3 pour le Journal télévisé du 11 janvier 2017 
cliquez ici pour revoir l'émission. (lire à partir de 1min 50).
Nous sommes rassurés en entendant que le recul a atteint la distance requise pour une intervention d'urgence de protection de l'habitat.
En effet, on constate le retour à une situation du trait de cote proche de ce qu'elle était avant le ré ensablement du printemps 2016.

L'apport de sable en deux fois, bien que déjà disparu, a toutefois permis de maintenir le trait de cote, ce qui est, pour notre association, l'objectif principal comme nous l'avons de nombreuses fois rappelé.
Le choix des moyens, de leur financement, du planning relevant des seuls élus et des pouvoirs publics qui ont l'autorité, les moyens, les compétences (avec l'aide des scientifiques).

La situation se dégrade maintenant également pour la Dune d'Amont, mais le problème n'est pas le même, car il n'y a pas d'habitat à protéger.

20180110_Conséquences tempête

Quelques photos des dégâts devant la Dune d'Aval et devant la Dune d'Amont.

On n'ose imaginer où en serait le trait de côte si du sable n'avait pas été rechargé durant l'été 2016 et en décembre 2017 !

La Dune d'Amont est également fortement attaquée. Les "chalets" sont compromis. (voir plus bas).

Le village de Wissant est en passe de devenir le 3ème cap de la baie !

Souvenez-vous, à cet endroit il y avait des ouvrages de guerre...bien utiles contre l'érosion !

20171231_Rechargement de la Baie_Mission de maîtrise d'oeuvre

Le Pôle Métropolitain de la Cote d'Opale a lancé l'appel d'offre pour la Maîtrise d'Ouvrage.

Pour connaitre le cahier des charges de cette mission, vous pourrez lire le document sous "LIRE LA SUITE".

On parle de l'apport de 680.000 M3.

Les études bathymétriques et courantologiques de la baie réalisées en 2016 sous maîtrise d’ouvrage DDTM 62, vont permettre d’alimenter cette mission.

Cette mise à jour de la bathymétrie sera le support du modèle hydrosédimentaire, tandis que les données courantologiques permettront un calage optimal du modèle.

Le périmètre de l'emprise de ce projet recouvre le secteur du Banc à la Ligne, facteur incontournable dans la recherche des causes de l'érosion de la plage.

Nous espérons une prochaine mise en oeuvre, avant que le nouveau perré ne soit mis en danger par l'érosion de la plage...(abaissement de 0,60m en 2,5 ans devant les enrochements du perré !).

20171228_La protection de la Dune après 3 jours de travaux...