20180731 Compte-rendu Assemblée Générale 2018

Publié dans Assemblées Générales

L’Assemblée Générale Ordinaire (AGO) de l’Association « Les Amis de la Baie de Wissant » s’est tenue le samedi 21 juillet 2018 à10 heures, dans la salle des Fêtes de Wissant.
L’Association comptait à ce jour 175 membres à jour de cotisation : 61 étaient présents et 28 représentés. Avec la présence des conjoints et enfants majeurs, l’Association compte 250 membres actifs.
 
L ’AGO peut valablement délibérer.
 
En préambule,
 
Le Président, Alain Toulemonde, souhaite la bienvenue aux adhérents présents et remercie ceux qui ont envoyé un pouvoir montrant ainsi leur intérêt pour l’Association. Il adresse ses remerciements à M. Marc Sarpaux, Maire d’Audinghen et Vice-Président de la Communauté de Communes de la Terre des 2 Caps (CCT2C), Commission Tourisme et à Thibaut Segard, Maire de Tardinghen et Conseiller à la CCT2C  pour leur présence à cette AGO. Se sont excusés : M. Venin, Sous-préfet de Boulogne-sur-Mer et Mme Lebeau de la CCT2C.
 
Il rappelle les principaux objectifs poursuivis par celle-ci, à savoir :
-grouper les amis de la Baie de Wissant (résidents ou visiteurs occasionnels),
-défendre leurs intérêts collectifs, matériels et moraux,
-participer à la protection du site et des habitations,
-contribuer au développement harmonieux de Wissant,
-favoriser les activités sportives et culturelles,
-représenter les adhérents auprès des autorités et services compétents.
 
Il présente ensuite les membres du Conseil d’Administration et du Bureau à fin 2016 :
-Bureau :
                Toulemonde Alain, Président,
                Couhé Brigitte, Vice-Présidente
                Gallois Philippe, Secrétaire
                Segard Thadée, Secrétaire-adjoint
                De Visscher Michel, Trésorier
                Deroubaix François, Trésorier-adjoint
-autres membres du CA :
                Coenen Michel
                Defline Louis
                Ponchaux Christian
                Ricour Benoît


 
 
A   – Rapport moral :
 
Les Actions de l’Association menées depuis l’AG 2017 :
Le Plan de Protection des Risques Littoraux (PPRL), par Alain Toulemonde : Le dossier a pris 3 ans de retard. L’instruction du dossier est maintenant close.
 
Lors de la dernière rencontre avec M. Venin, Sous-préfet de Boulogne-sur-Mer et la Direction Départementale des Territoires et de la Mer du Pas-de-Calais (DDTM), il apparaît que sur ces points le dossier semble avancé. En effet, il a été dit :
-que la mise en application du PPRL face à l’aléa « submersion » devrait, après plusieurs reports, intervenir avant fin 2018,
-que l’aléa « érosion », n’avait pas été pris initialement en compte hors du périmètre jusque là, allait être intégré prochainement par l’adjonction de prescriptions complémentaires. L’Association attend que les calculs des quantités de franchissement soient revus à la baisse suite à la reconstruction du perré en 2015.
 
2.        Stabilisation du trait de côte à la Dune d’Aval, par Brigitte Couhé
Les travaux d’urgence de mise en protection du lotissement de la Dune d’Aval ont été terminés en février 2017, assurant temporairement la protection du bâti dans l’attente du ré ensablement massif de la Baie.
Une deuxième intervention, financée par la commune, a été faite fin 2017 pour sécuriser le bâti. L’autorisation a été donnée de renouveler l’opération à chaque fois que nécessaire. Depuis janvier 2018, cette responsabilité relèvera dorénavant de la CCT2C. MM.  Sarpaux et Segard y veilleront.
 
3.        La plage et ses accès, par Brigitte Couhé
L’escalier « Sud » a été remplacé en juin de cette année par un escalier droit d’une cinquantaine de marches financé principalement par le Conseil départemental du Pas-de-Calais et par la municipalité de Wissant pour l’enrochement. L’Association se félicite de cette réalisation mais pense qu’il aurait pu être réalisé plus tôt si la Mairie avait accepté l’aide financière de l’Association (aide sans réponse).
La sécurité des usagers s’améliore.
Débat :
Des adhérents regrettent cependant, faute de consultation que :
-l’escalier droit, pour des raisons de sécurité, aurait dû avoir un palier toutes les 10-11 marches,
-l’enrochement est insuffisant côté droit,
-l’orientation du bas de l’escalier n’est pas appropriée lors des grandes marées, il a les pieds dans l’eau.
 
Le Conseil municipal n’a pas été consulté car l’escalier a été financé par le Département (?)
M. Sarpaux précise que cet escalier a été fait dans l’urgence car cela fait 3-4 ans qu’on l’attendait  et sans doute des améliorations seront ultérieurement apportées.
M. Thibaut Segard préconise de creuser pour mettre 2 marches de plus sous le sable et précise qu’il fallait avoir l’autorisation de l’Inspection des sites pour mettre plus de rochers.
 
En ce qui concerne les autres accès, signalons que :
-l’accès à la plage par la rampe piétonne est très souvent impraticable par les mères de famille avec poussettes ou petits enfants et pour les handicapés (de l’eau à mi-cuisse et sols glissants),
-les autres escaliers se terminent soit dans l’eau soit dans les cailloux.
 
4.        L’érosion dans la Baie, par Michel de Visscher
La stabilité du perré est menacée car le niveau de l’estran devant la digue baisse. Lors de la réunion à la Sous-Préfecture, le Sous-préfet a signalé être attentif en cas de perte de sable au niveau du perré.
Les mesures de fonds et les relevés des courants, données nécessaires à la modélisation du rechargement pour qu’il soit pérenne, ont été effectués.
Les études préalables au rechargement massif menées par les Services de l’Etat sont en cours. EGIS, maître d’œuvre, doit rendre le projet technique fin 2019.
Le rechargement pourra alors commencer en 2020. Dans l’attente, la remontée de sable depuis le bas de plage devra être faite lorsque ce sera nécessaire.
Une réflexion est faite sur les moyens de retenir le sable lors du futur ré ensablement.
 
Recherche des causes de l’érosion :
-Alain Toulemonde lit une lettre que lui a adressée Yvonne Battiau-Queney, Présidente de l’EUCC-France.
A retenir la tenue d’un atelier qui se tiendra à Wissant le 4 octobre 2018 réunissant tous les « acteurs » du littoral de la Baie,  y compris la société civile, pour faire le point sur l’état des connaissances, les modalités, les enjeux et les réponses que l’on peut y apporter à court, moyen et long terme. M. Nadaud de la DDTM sera présent,
-dans le cadre du projet COSACO « Quel littoral dans 50 ans ? », projet de recherche Fondation de France (COP 21), des réunions se sont tenues régulièrement. La dernière s’est tenue en mai 2018 restituant les différents ateliers mis en place en 2017. Des enquêtes sur le terrain ont été faites par des étudiants en juin-juillet 2018. La présentation des résultats de ces enquêtes est programmée le 13 octobre 2018.
Pour en savoir plus, voir sur le site Internet de l’Association :
-le « Guide de gestion des dunes et plages associées » Edition Quae, 2018
-le Réseau d’Observation du Littoral Normand Picard (étendu à la Côte d’Opale)
 
Débat :
-quelle relation entre Banc à la Ligne et érosion ?
-le Banc à la Ligne s’engraisse,
-le courant giratoire autour de ce Banc éroderait les petits fonds et emporterait vers le Nord le sable à cause d’un courant très fort,
-l’effet chasse d’eau est important. Avec les mesures du courantomètre, on est étonné de l’importance des courants,
-fermeture de la brèche entre la Courte Dune du Gris-Nez et le Banc ?
-en prenant du sable sur l’estran, on augmente l’érosion ?
-ré ensabler n’a de sens que si on connait la cause ?
-le courant montant venant de la Baie de Somme est moins chargé en sable qu’avant ?
-regarnir la barrière de graviers : analyser la barrière qui provoque une pente forte et le sable avec une pente faible ?
-il y a prescription quant aux conséquences de l’extraction des années 1980 ?
-ARTE a consacré récemment une émission sur le sable en voie de disparition,
-faire la même chose que les belges ou hollandais,
-le fonds Barnier est attribué uniquement en cas de submersion. Pour Tardinghen, l’Etat ne donnera rien,
-toujours dans l’attente de la validation du PPRL.
 
 
5.    Communication 2.0 par Alain Toulemonde : L’Association a su se moderniser.
Les moyens de communication pour faire connaître l’Association sont :
-la lettre d’information personnalisée : 10 depuis l’AG 2017,
-le site Internet, media qui a été beaucoup développé ces dernières années s’est professionnalisé, la plate-forme étant maintenue par un spécialiste informaticien depuis que le site a subi des attaques ayant entraîné des interruptions. L’accès au contenu de certains articles est soumis à l’identification (identifiant pour les personnes à jour de cotisation + mot de passe). L’affichage des pages s’adapte à la dimension des écrans : PC, Tablette ou Smartphone.
Il n’y a plus de webcam sur le site.
En moyenne, plus de 500 visiteurs par jour.
 
Les réseaux sociaux par Céline Motte
-Twitter : Il compte à ce jour 300 abonnés.
-FaceBook (pour mémoire Juliette Gallois, responsable de cette rubrique n’a pu venir aujourd’hui) :
Quelques précisions :
-il n’y a pas besoin d’avoir un compte FaceBook pour accéder à la page,
-toutes les informations de la page FaceBook sont publiques,
-les informations sont multiples et diverses (relais d’actualités : liens avec des informations mises en ligne par l’Association, tout ce qui touche la Baie de Wissant avec des articles de presse, Weo et différents organismes, album photos, clin d’œil historique grâce à des documents d’archives trouvés sur différents sites institutionnels comme la Bibliothèque Nationale de France ou les Archives Nationales …)
A ce jour, 900 personnes aiment la page. L’objectif symbolique des 800 fixé lors de la dernière AG a été atteint.
Le Top 3 des « J’aime » :
-le nouvel escalier côté Dune d’Aval : 4806 personnes atteintes
-l’escalier d’accès à la plage côté Gris-Nez en cours de construction : 3063 personnes atteintes
-journées estivales au bord de l’eau : 2087 personnes atteintes
Le Top 3 des « Vues » :
-Wissant grosse intervention d’entretien pour maintenir la Dune d’Aval : 9.503 personnes atteintes
-le nouvel escalier : 4.806 personnes atteintes
-Patrick le dernier pêcheur et installation de Vincent Delliaux et de sa famille à Wissant : 3.466 personnes atteintes
  
6.       L’accessibilité à la mer ?
La Mairie ne fait pas grand cas de la pêche à Wissant. Toujours le problème d’accès à la mer. Aucune concertation sur la descente à la mer. Pas de solutions avant les prochaines élections municipales prévues en 2020.
La Fête du Flobard : en cours de négociation quant à la descente des bateaux dimanche sur la plage.
Certains pensent que concernant le centre du village, beaucoup de bâtiments ne sont pas protégés, par exemple le muret situé au fond de la Place du Marché qui a été abattu ainsi que le bâtiment situé sur la parcelle. Il n’y a pas eu de permis de démolition ?
Il faudrait ressusciter un club de char à voile, de bateaux et de tennis.
Pierre-Edouard Davies rappelle que les élus d’opposition ne restent pas inactifs. Un projet à vocation maritime de 1 400 000€ cash a été proposé pour l’ensemble de « Blanche Dune » comportant la restauration de la villa Blanche Dune, la réalisation de deux bâtiments, une base nautique de 300 m2, une voirie à 4 mètres. Le projet a été refusé. Il dit intervenir régulièrement pour la descente à bateaux mais aucune entreprise ne veut prendre cette transformation parce qu’un procès est en cours avec Bouygues. De plus, l’Agence de l’Eau refuse que les bateaux polluent l’Herlen.
Une procédure est en cours pour déménager la Sirène du Front de mer.
 
B     Rapport financier par Michel de Visscher
Le compte d’exploitation pour 2017 est positif.
Les recettes se sont élevés à 3 973€ provenant principalement des cotisations et les dépenses à 3 514€ (dont principalement les frais du site Internet, les frais de l’AG 2017, des subventions à d’autres associations et des dépenses exceptionnelles), soit un solde créditeur de 459€.
Au 31 décembre 2017, les actifs de l’Association s’élèvent à  35.303€ se répartissant en :
                -678€ en compte courant
-12.835€ en livret A
                -21.790€ en compte titres
Le budget prévisionnel pour 2018 ne prévoit pas de dépenses exceptionnelles supplémentaires prévues à date mais une augmentation de frais du site internet, des frais de secrétariat et des frais d’animations culturelles et sportives (subvention de 500€ pour la prochaine Fête du Flobard).
Par suite de piratage, il est proposé d’ouvrir un nouveau compte bancaire dans une autre banque.
Le Trésorier propose pour 2019 le maintien de la cotisation à 20€ et recommande de régler depuis le site Internet de l’Association avec « HelloAsso » qui délivre automatiquement un reçu fiscal. Cela facilitera la tâche du trésorier et permettra principalement aux amis belges de payer leur cotisation car ils ne peuvent pas faire de chèques.
 
     
C.   Les perspectives 2018
-Création d’un groupe de réflexion et d’action pour répondre aux questions :
-quel avenir pour les tennis, le Tie Break ?  Comment préserver l’activité des tennis ?
-quelles activités pour les enfants, les adolescents, les familles ?
-où placer les activités quand la plage est saturée à marée haute ?
-Petit rappel d’une idée d’aménagement du Front de mer : projet de Michel de Visscher concernant le haut de la promenade du Sud de la digue.
Pierre-Edouard Davies conseille de prendre rendez-vous avec le Maire ou de le mettre dans l’ordre du jour d’un prochain Conseil municipal
-«Wissant plus beau village » : l’Association est prêt à aider la commune pour ce projet.
-les dunes : comment respecter cet espace public. La société civile doit prendre en main cette protection. C’est un problème d’éducation civique. Il y a des solutions. Un groupe de réflexion peut prendre en charge ce dossier :
-Qui fait respecter l’accès restreint aux dunes ?
-Où sont les panneaux d’explication sur l’importance de l’oyat ?
-Où sont les acteurs principaux ?
-Comment convaincre les passionnés du littoral d’être aussi acteurs de la protection de dune ?
-l’assainissement : à ce jour :
-806 logements sont raccordés au réseau collectif, 21 en attente, 151 travaux en cours sur les appartements en Front de mer et 32 travaux en cours sur les maisons en Front de mer,
-186 logements en « assainissement non collectif »,
-163 logements non raccordables au réseau collectif car situés dans les 5 hameaux.
Les conséquences de la situation actuelle :
-15% des habitations du bourg sont encore en assainissement individuel alors qu’elles ont participé à la construction de la station d’épuration et récemment à sa mise aux normes via les impôts locaux,
-en cas de vente, il y a obligation de mise en conformité avec la réglementation la plus récente : de 10 000 à 15 000€.
Objectif  de l’Association :
-obtenir la généralisation du réseau collectif à toutes les habitations du bourg, soit 186 logements. C’est d’ailleurs la recommandation de l’Agence de l’Eau. Il faut pousser le Maire avec courrier à l’Agence de l’Eau pour démarrer l’étude de sa généralisation avant la 01-01-2019, date à laquelle la compétence « Assainissement » est transférée à la Communauté de Communes de la Terre des 2 Caps (regroupant 21 communes) qui aura pour première tâche de s’occuper du Syndicat d’Assainissement de Marquise-Rinxent et non de Wissant. Il faut à tout prix la faire démarrer avant la fin de l’année, l’étude alors devra être faite dans les 5 ans. Pierre Edouard Davies signale que pour le moment, ce sujet n’est pas à l’ordre du jour du prochain Conseil municipal.
Une question : les futurs lotissements dans le bourg seront-ils raccordés avant les 186 logements existants non encore raccordés ou seront-ils en assainissement non collectif ? Quelle est la capacité de la station d’épuration ? Les logements existants non encore raccordés sont-ils prioritaires ?
-le projet « mobilité »
Wissant n’offre pas encore la totalité des services attendus par la population résidente ! Une analyse sur la mobilité est essentielle pour les très jeunes, les aînés et pour tous ceux qui doivent compter sur autrui.
Thibaut Dufour a créé une application smartphone depuis le 30 juin 2018 pour promouvoir le Site des 2 Caps en proposant un ensemble d’informations sur les différents services existants.
A la date de l’AG, plus de 500 téléchargements ont été effectués.
Une adhérente précise qu’il n’y a plus de navettes depuis septembre dernier entre Wissant et Calais-Fréthun et déplore le manque d’informations. Il n’y a en effet à Wissant aucune affiche annonçant sa suppression.
 
D     Renouvellement du Conseil d’Administration
Pia Doisy ne se représente pas. Le Conseil d’Administration la remercie pour son aide durant ses 3 années de mandat.
Les membres dont l’échéance est cette année et qui souhaitent un renouvellement de leur mandat sont :
-Philippe Gallois
-Christian Ponchaux
-Alain Toulemonde
Sont candidats :
-Danièle Ponchaux
-Gauthier Calais
-Ghislain de Montigny

E   –Vote des résolutions
81 votants. Toutes les résolutions ont été adoptées.
 
Résolution 1 : Approuvez-vous le rapport moral (réalisations et programme prévisionnel d’actions pour 2017-2018 :
81 Pour)  
Résolution 2 : Approuvez-vous le rapport financier : 80  Pour
Résolution 3 : Acceptez-vous le budget prévisionnel 2017 et le maintien de la cotisation pour 2018 : 81 Pour
Résolution 4 : Approuvez-vous le renouvellement de Philippe Gallois: 81 Pour
Résolution 5 : Approuvez-vous le renouvellement de Christian Ponchaux: 78 Pour
Résolution 6 : Approuvez-vous le renouvellement de Alain Toulemonde : 81 Pour
Résolution 7 : Approuvez-vous l’élection de Gauthier Calais : 81 Pour
Résolution 8 : Approuvez-vous l’élection de Ghislain de Montigny : 76 Pour
Résolution 9 : Approuvez-vous l’élection de Danièle Ponchaux: 80 Pour
 
 
 
Le président lève la séance à 12h et invite les personnes présentes à un apéritif suivi d’un pique-nique sur place.
 
 
                                                                                                          Compte rendu établi par Philippe Gallois