Baiedewissant2

20161124_Voix du Nord_Blanche Dune et quartier historique

Publié dans Aménagement du Bas Moulin

Une pétition pour préserver Blanche Dune et le quartier historique

 

Cet été, lors de son assemblée générale annuelle, l’association des Amis de la Baie de Wissant a évoqué un nouveau projet qui lui tenait à cœur : la valorisation du quartier historique de la commune, entre le musée du moulin et le nord de la plage. Depuis quelques semaines, le sujet est devenu brûlant.

Apprenant que le maire souhaitait vendre la villa Blanche Dune d’ici fin 2016, l’association a en effet adressé une lettre ouverte (en forme de pétition) à Bernard Bracq et son conseil municipal. «  Vouloir vendre aujourd’hui Blanche Dune à tout prix est une erreur stratégique  », commente Alain Toulemonde, président des Amis de la Baie de Wissant.

La première villa de la station

20161116_Ca ne s'arrange pas à la nouvelle dune d'Aval !

Publié dans Quartier de la Dune d'Aval

Après le coup de vent de force 6 de ce jeudi 17 novembre 2016 :

Recul supplémentaire de 1 à 2 mètres, 3 casiers à sable presque vides !

Mais que font le Maître d'Ouvrage (la commune) et le Maître d'Oeuvre (Egis) ? Déficit de communication !

Pour rappel, notre association est attentive au résultat ! Le sable déposé en juillet tiendra-t'il 3 ans comme préconisé ? Il y a un doute...

 

20161112_SIGNEZ la lettre ouverte pour un projet global d'aménagement

Publié dans Tribune libre

Lettre ouverte à Monsieur le Maire de Wissant, et son Conseil Municipal, proposée par un groupe de wissantais soucieux de la préservation du caractère historique et du développement harmonieux du front de mer.

SIGNEZ EN CLIQUANT ICI

Notre attention a été attirée par votre projet de vendre d'ici la fin de l'année 2016 la villa « Blanche-Dune » et les terrains attenants.

Une telle opération présenterait un risque important pour l'avenir de notre commune, tant pour son attractivité que pour sa santé financière.

Le secteur de la villa « Blanche-Dune » est aussi celui de l'ancien port de pêche de Wissant à l'embouchure de l'Herlen, port actif pendant plus de 2.000 ans.

Il a participé à la vie du village par le mouvement incessant des Flobarts, des pêcheurs, de leurs femmes et leurs enfants.

Il a été immortalise par les peintres de l'Ecole de Peinture de Wissant.

C'est là qu'est née la station balnéaire de Wissant, activité qui génère aujourd'hui le principal revenu fiscal de la commune.
Votre projet reviendrait à oublier cette histoire et à assombrir les perspectives de développement de notre village.

 

20161110_Un petit nouveau chez les flobarts de la Côte d’Opale

Publié dans Flobarts

L’association Flobarts des 2 Caps poursuit ses efforts pour sauvegarder ce patrimoine maritime avec l’achat d’une nouvelle embarcation et des projets d’action.


Portes ouvertes, achats de nouveaux bateaux
: toutes les occasions sont bonnes pour faire connaître le flobart.

Il y avait du monde, lundi après-midi, au conservatoire des Flobarts à Wissant. Les vacances et le beau temps aidant, les portes ouvertes organisées par l’association Flobarts des 2 Caps ont permis aux curieux d’en savoir un peu plus sur cette embarcation emblématique du littoral.

L’association et sa cinquantaine de membres multiplient les initiatives pour défendre ce navire qui les passionne. La petite famille des bateaux wissantais est d’ailleurs en train de s’agrandir : « Nous avons déjà quinze embarcations, surtout des flobarts et une yole, précise Pierre Piret, le trésorier de l’association. On finalise en ce moment l’achat d’un nouveau bateau boulonnais, un flobart construit chez Blamengin ».

Le petit Louis rejoint la famille

Ce petit bateau baptisé le petit Louis- 3,25 mètres - permettra à l’association de multiplier les sorties: « Il sera plus facile à mettre à l’eau ou à transporter pour participer à des fêtes que nos autres flobarts », poursuit Pierre Piret.

D’autant que les Flobarts des Caps aiment voyager. Le bateau de cœur, le Notre Dame de la Mer était le seul navire des Hauts de France à participer aux fêtes maritimes de Brest en juillet dernier. Et les petits bateaux de pêche wissantais pourraient s’ébattre sur un nouveau terrain de jeu l’été prochain : on les sollicite pour qu’ils défilent aux fêtes nautiques qui animent en juillet les marais de l’Audomarois.

L’association organise une nouvelle opération portes ouvertes le samedi 12 novembre, de 15h à 18h, au conservatoire des Flobarts, chemin du Moulin, à Wissant.

20161107_Pour la sécurité des promeneurs !

Publié dans Les accès à la plage : DANGER !

Vous vous souvenez que lors des AG 2015 et 2016 nous avions alerté nos adhérents sur la mise en danger des promeneurs et autres depuis la suppression du plan incliné devant les "Salicornes".

Notre échange avec la commune via la presse locale, après l'AG  de 2015.

En effet, à partir de mi-marée il n'y a maintenant plus d'accès à l'estran (côté Sud) pour des moyens motorisés, la mer venant au contact du perré.

Depuis, en août 2016 l'escalier en bois à l'extrémité du perré a été interdit, suite à sa destruction partielle par la marée.

Un accès a opportunément été ouvert via le parking des Oyats, à l'occasion des travaux de mise en protection de la dune d'Aval.

20161024_Plaidoyer pour le quartier historique

Publié dans Tribune libre

 

Michel DE VISSCHER Ir. Architecte

                                                                                                                                                                

Privé:15,avenue Jean Accent  B- 1160 Bruxelles tel : 0 32 2 6601021 GSM : 00 32 475 70.96 Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Atelier : 1, Square Vergote  B- 1200 Bruxelles tel : 00 32 2 735 24 58  fax: 00 32 2 735 22 04

Rue des Oyats, 3 – F 62179  WISSANT – 00 33 3 21 17 28 32

à 

Monsieur Philippe DIEUDONNE     Sous-Préfet de Boulogne    131 Grande Rue    F-62200 BOULOGNE SUR MER

Bruxelles le 6 octobre 2016

 

Monsieur le Sous-Préfet,

 

Concerne : Wissant : quartier de Blanche Dune ou  quartier du Bas-Moulin 

Fréquentant régulièrement depuis trente ans le village de Wissant, et propriétaire d’une maison derrière la dune d’Aval, je suis particulièrement sensible et soucieux d’un développement harmonieux du village.

Permettez-moi de vous écrire pour vous confier mon inquiétude quant au sort que la mairie est en train de vouloir réserver au quartier du Bas-Moulin.

Ce quartier qui s’étend du Moulin jusqu’au mur de l’atlantique et qui comprend la villa Blanche Dune, est encore un des derniers fonciers à haute valeur historique, touristique et économique.
Il s’inscrit dans le prolongement naturel de la réalisation de la digue promenade jusqu’à l’embouchure de l’ Herlen mais s’inscrit également dans le prolongement d’un axe de pénétration, perpendiculaire au rivage, accès immédiat vers le village.

Historiquement à cet endroit s’étendait l’ancien port d’échouage à l’embouchure de l’Herlen , d’où remontaient les pécheurs vers le Moulin et l’hôtel des Bains pour aller vendre leurs poissons. C’est à cet endroit également que les peintres de Wissant venaient puiser leurs modèles voyant les pécheurs remonter leur Flobarts.

La présence de la Villa Blanche Dune témoigne de la création de la station balnéaire de Wissant.

C’est dire qu’historiquement ce quartier rassemble toutes les époques du développement du village : le moulin, ancien moteur économique pour la région, les Flobarts, les peintres de Wissant, la villa Blanche Dune, le mur de l’atlantique et aujourd’hui tous les activités nautiques qui s’y développent (surf, Kite…).

Or j’apprends que la Mairie à l’intention de morceler ce terrain en différents lots en vue d’une vente.

Maintenant que la digue est terminée, que l’Eglise est restaurée, que les travaux de la Dune d’Aval sont en cours, ce quartier du Bas Wissant mérite qu’on s’y attarde plus longuement en collaboration avec les acteurs potentiels, en élaborant un plan d’ensemble qui s’étend depuis le Moulin jusqu’ au rivage en tenant compte d’un développement économique mais aussi en intégrant l’importance historique du quartier.  Il pourrait devenir un accès piétonnier important depuis le village jusqu’à l’embouchure de l’Herlen.

Connaissant les besoins financiers de la commune je crains qu’en voulant morceler la parcelle sans vision d’ensemble, la Mairie d’une part dévalorise financièrement ces terrains (déjà enclavés sans accès) mais aussi qu’elle passe à côté d’un aménagement digne du passé de Wissant et du développement économique actuel du village.

En vous remerciant de la suite que vous voudriez bien réserver à cette lettre, je vous prie d’agréer, Monsieur le Sous-Préfet, l’expression de mes sentiments les meilleurs

M DE VISSCHER

Copie : Monsieur Fr. Bouclet, Président de la Communauté de Communes de la Terre des 2 Caps,